ILS L’ONT DIT AU CLUB

Une vingtième saison qui ne s’improvise pas

20 ans qu’ils improvisent... et il faut croire que les comédiens et animateurs de la Ligue d’impro ont trouvé la bonne recette car ils ont su fidéliser un public qui les suit dans leur exploration des formes multiples de cet art théâtral. Emmanuel Leroy, directeur artistique, Séverine Lecourt, chargée de diffusion et Frédéric Barety, président, étaient au Club de la presse ce 23 octobre pour présenter le programme de la 20ème saison de la compagnie.

Frédéric Barety, président de la Ligue d’Improvisation Française Professionnelle de Marcq-en-Barœul, Emmanuel Leroy, directeur artistique et Séverine Lecourt, chargée de diffusion

20 ans, le bel âge pour une association, un signe évident de longévité, de capacité à innover et à se renouveler... Et ce qui est vrai pour le Club de la presse Nord- Pas de Calais, qui a fêté son vingtième anniversaire le 20 septembre dernier, se vérifie également pour la Ligue d’Improvisation Française Professionnelle de Marcq-en-Barœul.

La compagnie créée en 1992 avec 6 comédiens a fait du chemin. En partant du concept de match d’impro inventé au Québec il y a 35 ans, puis en développant ses propres concepts et spectacles (catch impro, théâtre à domicile, impro-conte, swing...), elle a réussi à fédérer 18 comédiens, une trentaine d’artistes collaborateurs réguliers et une équipe technique et administrative de 9 personnes. Une troupe qui a produit 145 interventions et spectacles en 2011-2012 dans toute la région et au-delà, notamment une prestation remarquée lors de la remise des prix Chicon-Houblon 2012 du Club de la presse.

Pour durer la Ligue d’impro a su se diversifier. Dès 1993 les entreprises, collectivités locales, universités, hôpitaux, prisons, ont fait appel à ses services pour des interventions ciblées. Prévention, gestion de l’imprévu, libération de la parole, l’improvisation a montré que ses champs d’application semblent illimités. Un art tout terrain qui ne connaît pas les frontières, même celle de la langue. En 20 ans les comédiens de Marcq-en-Barœul ont voyagé en Russie, au Québec, au Nigeria, en Grande-Bretagne, en Belgique, en Italie...

Pour célébrer cet anniversaire, Emmanuel Leroy, directeur artistique et comédien, promet un programme spécial et de nombreux événements. On retient par exemple ce projet de film tourné en huis-clos qui tentera d’utiliser l’improvisation sur grand écran, les comédiens découvrant le scénario scène après scène. La Ligue d’impro a lancé un mode de financement original, une souscription ouverte au public, pour financer les 30000€ de budget de ce film qui devrait être tourné en février prochain. Autre moment fort, le grand match de gala qui verra s’affronter la quasi totalité des comédiens de la ligue le 9 novembre lors d’une « Nuit de l’impro » au Colysée de Roubaix. Les créateurs québécois du match d’impro seront également de la partie pour 5 représentations aux mois de mars et avril, l’occasion de voir « des pointures » selon Emmanuel Leroy. La programmation, conséquente, de la Ligue d’Improvisation Française Professionnelle de Marcq-en-Barœul est disponible sur son site ; du jeune public aux adultes, il y en a pour tous les goûts et tous les âges.

N.B.

Pendant un spectacle

 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE