LA VIE DES MEDIAS EN BREF - Archives mars 2006

 # Pas d’appel d’offres pour une télévision hertzienne dans la métropole (31 mars 2006)

 # Réunification des frères ennemis du Syndicat du Livre CGT (31 mars 2006)

 # « Les pirates du vivant », Grand prix du Figra 2006 (31 mars 2006)

 # « France Soir » : prolongation supplémentaire au 7 avril

 # Guy Maron, nouveau président de l’association des anciens de l’ESJ

 # Les étudiants de l’ESJ à la manifestation du mardi 28 mars

 # La souscription de « Liberté Hebdo » aux trois quarts de ses objectifs

 # Mouvement anti-CPE : les étudiants de l’ESJ en AG lundi 27 mars

 # Les projets de l’Association des journalistes professionnels du Pas-de-Calais

 # Le SNJ et le SNJ-CGT s’associent au mouvement anti-CPE

 # Au tour des journalistes de la presse hebdomadaire parisienne

 # « France Soir » ne connaît toujours pas son repreneur

 # Arras : Après le groupe Voix du Nord, Sogemedia lance son hebdo

 # « L’Avenir de l’Artois » crée une édition à Arras

 # « Nord Littoral » va changer de maquette

 # Deux nouveaux livres en 2006 chez Les Lumières de Lille

 # Nouvelles auditions de journalistes les 14 et 15 mars

 # L’« examen de conscience » de « La Voix du Nord »

 # Mauvaise ambiance à « La Libre Belgique »

 # Georges Ghosn renonce à « France Soir »

 # « Courrier Senior » devient « 50ème Parallèle »

 # « Le Plan B » en kiosques depuis quelques jours

 # France 3 : Olivier Brumelot rédacteur en chef de « l’agence ressource »

 # Le siège de la Société Historique du Pays de Pévèle baptisé Guy-Pierre Eloire

 # Patrick de Carolis à Lille le 17 mars pour écouter les téléspectateurs

 # La plainte en diffamation contre Europe 2 suit son cours

 # Pages spéciales sur les 100 ans de la catastrophe minière de Courrières

 # Appel à la grève à France Bleu

 # Début des auditions de journalistes devant la commission d’enquête

 # Figra 2006 : Marine Jacquemin présidera le jury

 # Un site internet en construction pour « Nord Eclair »

 # Dorothée Tromparent à la tête d’ESJ-International

 # RPL décroche deux prix nationaux- France Soir : décision du tribunal de commerce de Lille le 16 mars

 # France Soir : décision du tribunal de commerce de Lille le 16 mars

 # Le CSA hausse le ton face à Europe 2 Ternois

 # Denis Robert inquiété par la justice luxembourgeoise


Télévisions locales - 31 mars 2006
Pas d’appel d’offres pour une télévision hertzienne dans la métropole

« Il est confirmé aujourd’hui que l’on peut s’asseoir sur le lancement d’un appel d’offres sur une fréquence analogique hertzienne dans la métropole. » C’est du moins ce qu’a affirmé jeudi 30 mars Jean-Michel Lobry, PDG de Nep TV, à l’occasion d’un atelier-réflexion organisé au Club de la presse sur les télévisions locales. Le groupe Voix du Nord, auquel appartient Nep TV, avait racheté la chaîne câblée C9 Télévision dans l’optique de participer à un tel appel d’offres, annoncé depuis des années mais jamais lancé par le CSA. Les dirigeants du groupe avaient clairement annoncé que si le dossier n’avait pas avancé au printemps 2006, ils se désengageraient de la chaîne. « On se posera la question de la pérennité de cette chaîne au-delà du 31 décembre 2006 », confie aujourd’hui Jean-Michel Lobry.
Ce dernier évoque deux possibilités pour cette télévision métropolitaine. La première repose sur la TNT (télévision numérique terrestre). Mais avec une estimation de 60 000 foyers connectés dans la métropole et un seuil critique qu’il fixe entre 250 000 et 300 000, elle se heurte à un problème de rentabilité. L’autre option serait d’émettre depuis la Belgique, où un canal serait libre. « C’est quasi notre dernier espoir  », commente le PDG de Nep TV, qui évoque un coût de 300 000 euros pour l’émetteur. Des collectivités pourraient être sollicitées pour une aide à l’investissement.

Syndicats - 31 mars 2006
Réunification des frères ennemis du Syndicat du Livre CGT

Dans un communiqué envoyé le 29 mars et signé par son secrétaire général Philippe Givert, le syndicat Filpac CGT Métropole Nord annonce sa « réunification » prochaine avec le syndicat des ouvriers du Livre Métropole Nord (dont le secrétaire général est Michel Vanhonacker), au cours d’une « assemblée de réunification » qui aura lieu le 7 avril à Hellemmes. « En 1984, une crise profonde secoua notre syndicat et se traduisit par une scission entraînant le départ de plusieurs centaines d’adhérents qui se constituèrent dans un autre syndicat  », précise le communiqué de la Filpac CGT. Selon elle, cette réunification vient après « plusieurs années de discussion et de travail en commun ».
Les relations avaient longtemps été très tendues entre les deux organisations, qui en avaient appelé aux tribunaux sur la question du partage du « trésor de guerre.

Festivals - 31 mars 2006
« Les pirates du vivant », Grand prix du Figra 2006

C’est un documentaire de Marie-Monique Robin, « Les pirates du vivant », qui a reçu le Grand prix du Figra (Festival international du grand reportage d’actualité et du documentaire de société), le 26 mars, au Touquet. Ce documentaire enquête sur les stratégies des grandes firmes de biotechnologie pour faire breveter et s’approprier des formules génétiques à partir des ressources naturelles des pays en voie de développement. Le Prix spécial du jury est allé à « Metchi, le dernier combat », de Jean-Claude Cheyssial. Il évoque le cas de ces anciens combattants français de la Seconde Guerre mondiale, aujourd’hui étrangers (marocains, algériens…), qui ne bénéficient pas des mêmes droits que les autres, en particulier concernant la pension de guerre.

Presse quotidienne nationale
« France Soir » : prolongation supplémentaire au 7 avril

Le tribunal de commerce de Lille, qui a hérité du dossier France Soir fin janvier, aurait dû rendre son délibéré ce mercredi 29 mars. S’estimant « insuffisamment éclairé  », il a cependant, une fois de plus, reporté sa décision au 7 avril. Les juges voulaient en effet obtenir des précisions sur les plans proposés. Or, certains repreneurs potentiels n’étaient ni présents ni représentés à l’audience.
A l’issue de l’audience, l’avocat de l’homme d’affaires Jean-Pierre Brunois a déclaré aux représentants du personnel présents à Lille que son client, associé au journaliste sportif Olivier Rey, « se retire complètement » du dossier. L’homme d’affaires Prosper Amouyal avait lui aussi jeté l’éponge, avant même l’audience. Il ne reste donc plus sur les rangs que l’offre conjointe d’Eric Fauveau et Serge Faubert (respectivement ex-directeur général et rédacteur en chef de France Soir), celle de Jean-Raphaël Fernandez, patron d’un groupe agroalimentaire un peu mystérieux, et celle du propriétaire du Moscow News, Arcadi Gaydamak. Ce dernier affirme avoir déjà racheté à Raymond Lakah la société éditrice de France Soir et présente donc un projet de continuation. La suite au prochain épisode…

Ecoles de journalisme
Guy Maron, nouveau président de l’association des anciens de l’ESJ

Il y avait déjà un Belge à la tête de l’ESJ - Daniel Deloit, le nouveau directeur général - voici qu’un autre Belge vient d’être porté à la tête de l’association des anciens de l’Ecole, Réseau ESJ. Il s’agit de Guy Maron, secrétaire de rédaction au Soir de Bruxelles. Il a commencé sa carrière à Nord Eclair. Il connaît bien l’ESJ puisqu’il en fut un temps le directeur des études. Guy Maron est un fédérateur - il a été élu à une quasi unanimité - et il sera entouré d’une équipe sensiblement renouvelée. Il succède à Didier Eugène, chef du service politique à Ouest France.

Social
Les étudiants de l’ESJ à la manifestation du mardi 28 mars

Les étudiants de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille (ESJ) ont voté lundi 27 mars au soir, en AG, la présence d’une banderole « L’école de journalisme contre le CPE  » à la manifestation du mardi 28 mars. Ils ont également voté une grève sans blocage de l’école, l’après-midi de ce même 28 mars. Ils avaient déjà pris part aux manifestations des 16 et 23 mars. Ils ont reçu dans leur action le soutien du SNJ et du SNJ-CGT.

Presse hebdmodaire locale
La souscription de « Liberté Hebdo » aux trois quarts de ses objectifs

En novembre dernier, Liberté Hebdo lançait une souscription auprès de ses lecteurs, dans le but de trouver « 40 000 euros pour donner plus de force » au journal. A la date du 24 mars, l’opération a permis de récolter 31 000 euros, qui serviront notamment à couvrir la faiblesse des recettes publicitaires et les besoins de trésorerie. Liberté Hebdo est, par ailleurs, désormais imprimé à Avesnes-sur-Helpe sur les rotatives du groupe Sogemedia (de Jean-Pierre Vittu de Kerraoul). Il sortait auparavant des presses de Nord Eclair, à Roubaix, dont l’imprimerie a fermé ses portes l’année dernière.
Créé à Lille en septembre 1944 par le parti communiste, le quotidien Liberté a disparu en juillet 1992, avant de réapparaître sous la forme d’un hebdomadaire en décembre 1992.

Social
Mouvement anti-CPE : les étudiants de l’ESJ en AG lundi 27 mars

Lundi 27 mars, en fin de journée, les étudiants de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille (ESJ) se réuniront en assemblée générale pour décider de leur position sur l’appel à la grève lancé par les syndicats pour le mardi 28 mars. Mercredi 22 mars, ils avaient déjà décidé de la présence d’une banderole « l’école de journalisme contre le CPE » dans la manifestation du lendemain, votant également « la grève sans blocage » pour l’après-midi du 23 mars. Des débats ont eu lieu, quelques-uns estimant qu’un journaliste doit rester neutre.
En dehors de la grève du 23 mars, les cours ont jusqu’à maintenant eu lieu normalement à l’ESJ, dont les étudiants sont en pleine période de projets de fin d’année. Les « deuxième année » sont même à quelques semaines de leur entrée dans le monde du travail.

Associations de journalistes
Les projets de l’Association des journalistes professionnels du Pas-de-Calais

L’Association des journalistes professionnels du Pas-de-Calais (AJP 62) travaille sur plusieurs projets, dont celui d’une exposition sur l’histoire de la presse. Créée en 1914, l’AJP 62 a pour président, depuis septembre, Jean-Marc Szuba, journaliste à l’agence de Saint-Omer de La Voix du Nord. L’association dispose d’un site internet depuis quelques mois. Le dimanche 9 avril, elle organise un tournoi de football à Bruay-La Buissière. Plus de détails sur le site de l’AJP 62

.

Social
Le SNJ et le SNJ-CGT s’associent au mouvement anti-CPE

Dans un communiqué daté du 22 mars, le SNJ-CGT a lancé « un appel à toutes les organisations de journalistes pour faire du 28 mars une journée sans information ». « Le SNJ-CGT s’associe à ce mouvement pour le retrait du CPE, mais aussi pour faire avancer les revendications des journalistes (requalification de tous les contrats précaires en CDI, application du code du travail et de la convention collective à tous les pigistes, conditions de travail, salaires, reconnaissance des qualifications, arrêt des concentrations et des pressions sur l’information, etc.). »
De son côté, le SNJ « appelle à participer à la journée d’action du 28 mars ». Le syndicat voit dans le CPE une « remise en cause du code du travail » et rejette le « discours basé sur des vieilles rengaines néolibérales ». Le syndicat demande « le retrait sans condition du CPE ». « Le 28 mars, tous les journalistes doivent se sentir concernés », conclut le communiqué, lui aussi daté du 22 mars.

« Commission Outreau »
Au tour des journalistes de la presse hebdomadaire parisienne

Après plusieurs journalistes de la presse quotidienne et de la télévision ces deux dernières semaines, c’est au tour de leurs consœurs et confrères de la presse hebdomadaire parisienne d’être auditionnés par la « commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les dysfonctionnements de la justice dans l’affaire dite d’Outreau ». Mardi 21 mars, à partir de 18 h, Sylvie Veran, du Nouvel Observateur, Delphine Saubaber et Jean-Marie Pontaut (rédacteur en chef du service investigations), pour L’Express, et Jean-Michel Decugis, journaliste au Point, seront devant les membres de la commission. Gilles Balbastre, qui collabore notamment au Monde diplomatique, sera également auditionné. Il avait signé dans ce mensuel, en décembre 2004, un article décapant intitulé « Les faits divers ou le tribunal implacable des médias »

. Il revenait notamment sur ce qui avait été écrit, dit et montré dans « l’affaire d’Outreau », mais aussi sur d’autres dérapages médiatiques liés à des supposés faits divers, comme la fausse agression antisémite du « RER D » et les fausses accusations de terrorisme contre un bagagiste d’Orly.

Presse quotidienne nationale
« France Soir » ne connaît toujours pas son repreneur

Décidément, le « dossier France Soir », dont le tribunal de commerce de Lille a hérité fin janvier, est un feuilleton à rebondissements multiples. Jeudi 16 mars, le tribunal devait se prononcer sur les quatre offres de reprise restantes, après le retrait de celles de Vincent Lalu, directeur des éditions de La Vie du Rail (qui pourrait par ailleurs racheter le groupe Moci) et Georges Ghosn, qui avait déjà possédé le quotidien avant de la revendre aux italiens de Poligrafici Editoriale. Mais, entre temps, l’homme d’affaires Arcady Gaydamak a affirmé qu’il avait racheté directement à son propriétaire, Raymond Lakah, la holding Montaigne Press, qui édite France Soir, contournant ainsi la procédure en cours au tribunal de commerce. Gaydamak a envoyé jeudi 16 mars le directeur du Moscow News (dont il est le propriétaire) pour le représenter à Lille. Et pour cause, puisque l’homme d’affaires est sous le coup d’un mandat d’arrêt international lancé par le juge Philippe Courroye, qui enquête sur une vente d’armes de la Russie à l’Angola… Gaydamak possède également le club de football du Betar (Jérusalem).
De son côté, le tribunal de commerce a mis sa décision en délibéré au 29 mars.

Presse hebdomadaire régionale
Arras : Après le groupe Voix du Nord, Sogemedia lance son hebdo

Après L’Avenir de l’Artois le mercredi 1er mars (lire ci-dessous

), L’Observateur a sorti le premier numéro de son édition arrageoise mercredi 15 mars. C’est d’ailleurs la perspective de voir s’installer à Arras le groupe Sogemedia (de Jean-Pierre Vittu de Kerraoul) qui avait décidé le groupe Voix du Nord à répliquer avec L’Avenir de l’Artois, avant même la sortie de son concurrent. Outre le jour de sortie, les deux hebdomadaires partagent aussi le même prix (un euro). L’Observateur de l’Arrageois tire à 10 000 exemplaires, sur la communauté urbaine d’Arras et les secteurs de Vitry-en-Artois, Bapaume et Bertincourt. C’est la première fois que Sogemedia, qui compte 8 autres titres dans la région, s’implante dans le Pas-de-Calais. L’Observateur de l’Arrageois a la particularité d’être accompagné d’un cahier central de huit pages, en couleur, intitulé « Sortir ».
L’équipe compte sept personnes, dont trois journalistes. Le réseau de correspondants locaux est en train de se mettre en place. L’objectif de vente est fixé entre 6 000 et 8 000 exemplaires.

Presse hebdomadaire locale
« L’Avenir de l’Artois » crée une édition à Arras

L’Avenir de l’Artois a ouvert un bureau à Arras. L’hebdomadaire compte donc désormais trois éditions en plus de celle de Béthune : Liévin, Bruay (créées toutes deux en septembre et gérées depuis le bureau de Béthune) et Arras. Cette nouvelle rédaction compte quatre journalistes plus une rédactrice en chef, Anne Despagne, qui se partage entre les deux agences. Le réseau de correspondants locaux pourrait compter prochainement cinq ou six personnes. L’édition, imprimée sur les rotatives de l’Imprimerie des Flandres à Hazebrouck, est tirée à 5 000 exemplaires. Elle est distribuée sur la communauté urbaine d’Arras et les cantons de Beautmetz-les-Loges, Dainville et Vitry-en-Artois.
L’Avenir de l’Artois (qui appartient au groupe Voix du Nord) avait déjà eu un tel projet il y a deux ans, reporté au moment du rachat de la Socpresse par Serge Dassault. L’annonce du lancement à Arras de L’Observateur par le groupe Sogemedia (de Jean-Pierre Vittu de Kerraoul) a précipité les choses. L’Avenir de l’Artois s’est d’ailleurs installé provisoirement dans les locaux arrageois de La Voix du Nord. Déménagement prévu au 1er avril.
De son côté, L’Observateur a sorti son premier numéro arrageois mercredi 15 mars.

Presse quotidienne régionale
« Nord Littoral » va changer de maquette

Si La Voix du Nord et Nord Eclair s’apprêtent à sortir le 4 mai leurs formules tabloïds, Nord Littoral va également vivre un changement à la même date. Moins important certes, puisque le 3e quotidien français du groupe belge Rossel se contentera d’adopter une nouvelle maquette. Tiré à 9 000 exemplaires à Calais, il est en effet déjà édité en petit format. Nord Littoral est, par ailleurs, un des rares titres de la presse quotidienne régionale et départementale à connaître une hausse de sa diffusion.

Edition
Deux nouveaux livres en 2006 chez Les Lumières de Lille

Les Lumières de Lille (www.leslumieresdelille.com

), maison d’édition lilloise à vocation régionale, poursuit ses activités éditoriales. Fondée l’an passé par Frédéric Lépinay, à l’occasion de la sortie de son livre « La Voix du Nord, histoire secrète », elle devrait publier deux nouveaux livres en 2006. Le premier est consacré à une enquête autour d’un sujet d’actualité, l’autre est une autobiographie d’un ancien élu nordiste. Cette maison d’édition au parcours original lance un appel aux auteurs d’enquêtes ou de sujets d’actualité concernant le Nord-Pas-de-Calais. Le responsable de cette jeune maison d’édition recherche des ouvrages au contenu « rigoureux et décapant ».

« Commission Outreau »
Nouvelles auditions de journalistes les 14 et 15 mars

Après La Voix du Nord (lire ci-dessous

), la «  commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les dysfonctionnements de la justice dans l’affaire dite d’Outreau » a programmé d’autres auditions de journalistes. Le mardi 14 mars, à 17 h, elle entendra, pour France 3 Nord-Pas-de-Calais : Michel Chiche, ancien rédacteur en chef, Hervé Arduin (ancien journaliste sur cette chaîne), Corinne Pehau et Bernard Seitz (de France 3 Côte d’Opale, à Boulogne). Pour cette audition consacrée à la presse télé, Georges Hidalgo-Huecarno, de la RTBF (télévision publique belge) sera également présent. Le soir, à 20 h 30, ils laisseront la place à des consœurs et confrères de la presse quotidienne nationale : deux journalistes de Libération, Florence Aubenas (qui a écrit « La Méprise, l’affaire d’Outreau », aux éditions du seuil) et Haydée Saberan (correspondante du journal à Lille), pour Le Parisien-Aujourd’hui en France François Vignolle et Stéphane Albouy (ancien journaliste dans cette rédaction) et Stéphane Durand-Souffland, grand reporter au Figaro et président de l’Association de la presse judiciaire.
Le mercredi 15 mars, à 20 h 30, une table ronde sera organisée sur le thème : «  Quel traitement rédactionnel pour les affaires de mœurs ? » Y participeront : Florence Rault, avocate et co-auteur de « La Dictature de l’émotion » (éditions Belfond, 2002), Accacio Pereira, journaliste au Monde, Gilles Marinet et Dominique Verdeilhan, journalistes à France 2, et Jean-Pierre Berthet, ancien chroniqueur judiciaire à TF1.

« Commission Outreau »
L’« examen de conscience » de « La Voix du Nord »

Sous le titre « Examen de conscience », La Voix du Nord du vendredi 10 mars fait sa une et une page spéciale sur l’audition de son rédacteur en chef, Jean-Michel Bretonnier, et de deux de ses journalistes, Laurent Renault (agence de Boulogne) et Eric Dussart, grand reporter, devant la « commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les dysfonctionnements de la justice dans l’affaire dite d’Outreau ». Revenant sur les articles parus dans le quotidien entre fin 2001 et début 2002, Jean-Michel Bretonnier, qui a été nommé rédacteur en chef en septembre 2003, n’a pas voulu se faire le porte-parole de l’ensemble de la presse. Il a dit comprendre « la douleur de ces gens placés sous les verrous [en novembre 2001], qui clament leur innocence. Je leur exprime au nom du journal, mes regrets sincères, à leur intention et à l’intention de leur famille. Ça n’est pas la période dont je suis le plus fier.  » Interrompu dans son exposé, il n’a pas pu détailler les articles publiés après janvier 2002, qu’il considère comme plus prudents et plus équilibrés. Le rédacteur en chef a également affirmé sa conviction que la couverture de l’« affaire » par le journal n’avait pas influencé le juge Burgaud et les magistrats pendant l’instruction.
Dans son éditorial d’aujourd’hui, le rédacteur en chef de La Voix du Nord explique par ailleurs que l’intérêt de toutes les auditions devant la commission d’enquête « n’est pas de déboucher sur une autoflagellation mais de s’arrêter à un moment pour mesurer, et ce dans tous les métiers, la distance qui peut s’établir un certain moment entre les règles déontologiques et les pratiques quotidiennes  ».

Presse belge
Mauvaise ambiance à « La Libre Belgique »

La société des rédacteurs du quotidien La Libre Belgique a voté le 6 mars une motion de défiance vis-à-vis de sa direction de la rédaction. Parmi les reproches formulés, les journalistes dénoncent un manque de cohérence dans la politique rédactionnelle et dans les projets du titre. Le texte évoque également un « manque de dynamisme » de la part de la direction de la rédaction et un « malaise » chez les journalistes. La Libre Belgique, quotidien national, travaille actuellement à un projet de pages régionales, en lien avec La Dernière Heure, qui publie des éditions à Tournai, Bruxelles, Charleroi, Liège, Mons et Namur. Les deux journaux, dont les lectorats sont assez différents, appartiennent au même groupe, IPM.
« Nous attendons des intéressés [la direction de la rédaction, NDLR], mais aussi de l’administrateur délégué [d’IPM, l’actionnaire principal, NDLR] et du conseil d’administration, qu’ils tirent les conclusions de ce vote  », a expliqué Philippe Paquet, président de la SDR, dans un article paru sur le propre site internet de La Libre Belgique.

Presse quotidienne nationale
Georges Ghosn renonce à « France Soir »

Georges Ghosn faisait partie des six candidats à la reprise de France Soir, dont le dossier est confié depuis fin janvier au tribunal de commerce de Lille (lire notre article

). Il a finalement renoncé à son projet. Georges Ghosn avait déjà été propriétaire de France Soir, qu’il avait acheté en 1999 à la Socpresse, au franc symbolique. Il avait revendu le quotidien l’année suivante à l’italien Poligrafici Editoriale. Cinq candidats à la reprise restent en lice. Le tribunal de commerce de Lille doit faire connaître sa décision jeudi 16 mars.

Presse régionale
« Courrier Senior » devient « 50ème Parallèle »

Douze ans après sa création, Courrier Senior (édité par P2h Communication, à Lille) change de nom pour devenir 50ème Parallèle. Dans un communiqué, Philippe Hugues, rédacteur en chef, explique « que le mot "senior" ne correspondait pas exactement à l’image  » que ses lecteurs ont d’eux-mêmes. Le 50e parallèle est la latitude géographique du Nord-Pas-de-Calais, du Sud de l’Angleterre et de la Belgique, dont l’actualité touristique et culturelle constitue l’essentiel des pages du magazine. Ce changement de nom s’accompagne d’une nouvelle maquette et de nouvelles rubriques.

Presse alternative
« Le Plan B » en kiosques depuis quelques jours

Vendu à la criée dans les rangs de la manifestation anti-CPE du 7 mars, Le Plan B est depuis quelques jours dans les kiosques. Né de l’association de PLPL, journal de critique radicale des médias, et de Fakir, mensuel créé à Amiens par François Ruffin (auteur des « Petits soldats du journalisme », éditions les Arènes), Le Plan B a été imprimé à Avesnes à 40 000 exemplaires. Son sous-titre est : « critique des médias et enquêtes sociales ». Pour le moment bimestriel, il deviendra mensuel à la rentrée si le succès est au rendez-vous. De son prédécesseur PLPL (dont il reprend les fondateurs : Gilles Balbastre, Serge Halimi, Pierre Rimbert…), Le Plan B a gardé un ton très acerbe envers les médias dominants (regroupés sous le vocable « PPA », pour « parti du pouvoir et de l’argent »), qui n’annonceront donc pas cette naissance…

Télévision régionale
France 3 : Olivier Brumelot rédacteur en chef de « l’agence ressource »

Olivier Brumelot a été nommé rédacteur en chef de « l’agence ressource », nouvelle structure créée au sein de France 3 Nord-Pas-de-Calais Picardie. Cette agence a par ailleurs repris quatre journalistes qui travaillaient précédemment pour la tranche d’information régionale de 12 h à14 h. Leur tâche consistera à alimenter les JT du Nord-Pas-de-Calais et de Picardie avec des « sujets transversaux », c’est-à-dire intéressant les deux antennes.
La création de cette agence est la conséquence d’un profond bouleversement dans la tranche d’information régionale du midi, qui provoque de nombreux remous au sein du personnel de France 3 (
lire notre article

).

Hommage
Le siège de la Société Historique du Pays de Pévèle baptisé Guy-Pierre Eloire

Décédé en 2004 à l’âge de 53 ans, Guy-Pierre Eloire, journaliste à Nord Eclair pour les pages « culture », était un amoureux de la Pévèle, ce pays situé au Sud de Lille. Il avait d’ailleurs signé « Le Pays de Pévèle », un livre publié chez Punch Editions. Depuis dimanche 6 mars, la nouvelle salle de la Société Historique du Pays de Pévèle (SHPP), à Templeuve, porte officiellement le nom du journaliste. Guy-Pierre Eloire avait à plusieurs reprises rédigé des articles pour la revue de la SHPP.

Télévision régionale
Patrick de Carolis à Lille le 17 mars pour écouter les téléspectateurs

Patrick de Carolis, PDG de France Télévisions nommé par le CSA à l’été dernier, avait promis qu’il entamerait un tour de France pour aller à la rencontre des téléspectateurs en régions. Il s’est déjà rendu à Grenoble début février et la deuxième étape sera pour Lille le 17 mars. Nul doute qu’il sera à nouveau question de la réorganisation de l’information régionale de France 3.

Radio
La plainte en diffamation contre Europe 2 suit son cours

Les mairies de Lens et de Berck-sur-Mer avaient déposé conjointement une plainte pour diffamation au tribunal de Paris contre la radio Europe 2, en novembre dernier. Selon l’avocat des deux villes, un juge d’instruction doit être nommé ce mois-ci pour, peut-être, un procès à la fin de l’année. Les deux communes reprochent à l’équipe de « On ne plaisante pas » (6 h-9 h) deux sketches diffusés en novembre se moquant de l’alcoolisme supposé des Lensois et des handicapés vivant à Berck.

Presse quotidienne régionale
Pages spéciales sur les 100 ans de la catastrophe minière de Courrières

La Voix du Nord et Nord Eclair multiplient les pages spéciales à l’occasion des 100 ans de la catastrophe minière de Courrières. Causée par un coup de grisou, le 10 mars 1906, elle avait fait 1 099 morts. Une poignée de rescapés ressortira par ses propres moyens, après trois semaines sous terre.
Les deux journaux ont initié une série d’articles quotidiens sur le sujet dans leur édition du dimanche 5 mars. La Voix du Nord prolongera son dossier jusqu’au samedi 11 mars et Nord Eclair jusqu’au dimanche 19 mars.

Radio
Appel àla grèveà France Bleu

Un mouvement de grève, d’une durée indéterminée, se dessine dans le réseau France Bleu pour le lundi 6 mars. Dans un appel lancé le 28 février, la CGC, la CGT, la CFTC et la CFDT font état de revendications salariales pour les animateurs et concernant les droits d’auteurs. Des négociations sont en cours concernant les personnels des radios locales du réseau France Bleu et des rencontres sont programmées entre la direction et les syndicats.

« Affaire Outreau »
Début des auditions de journalistes devant la commission d’enquête

La « commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les dysfonctionnements de la justice dans l’affaire dite d’Outreau  » continue ses auditions. Après avoir entendu de nombreux magistrats ces dernières semaines, elle débutera les auditions de journalistes le jeudi 9 mars. A 9 h 30, elle entendra Jean-Michel Bretonnier, rédacteur en chef de La Voix du Nord, ainsi que deux journalistes du quotidien : Eric Dussart (reporter) et Laurent Renault (rédacteur au bureau de Boulogne). D’autresauditions de journalistes sont prévues dans les jours suivants, mais au bureau de presse de l’Assemblée, on explique ne pas en avoir encore « le calendrier précis ».
Ce même 9 mars, à 11 h, la commission entendra François-Xavier Masson, commissaire au SRPJ de Lille.

« Festivals »

Figra 2006 : Marine Jacquemin présidera le jury

Marine Jacquemin, grand reporter à TF1, présidera le jury de l’édition 2006 du Figra (Festival international du grand reportage d’actualité et du documentaire de société), qui se déroulera du 22 au 26 mars, au Touquet (lire notre article). Le film projeté en avant-première, en attente de confirmation, devraitêtre un documentaire de Jean-Charles Deniau, qui s’est mis pendant plusieurs jours dans la peau d’un SDF.
A l’occasion d’une présentation à la presse, le 27 février à Lille, Georges Marque-Bouaret, délégué général du festival, a par ailleurs confié que Marine Jacquemin quitterait en avril la rédaction de TF1, pour prendre une activité d’indépendante.

Presse quotidienne régionale
Un site internet en construction pour « Nord Eclair »

La Voix du Nord et Nord Eclair mettent actuellement une dernièretouche à leurprojet de formule tabloïd, qui sortira dans les kiosques le 4 mai. Parallèlement, Nord Eclair, absent du web pour le moment, mettra en ligne le même jour son site internet. Son fonctionnement sera assuré à effectifs constants, c’est-à-dire 50 journalistes pour cinq éditions. Jean-René Lore, directeur de la rédaction, explique que ces derniers seront sollicités pour « dispatcher l’information vers le papier et le web ». Un accord de droit d’auteur est en cours de finalisation, qui mettra fin à une vieille «  prime Nord Matin », mise en place quand Nord Eclair avait racheté le quotidien socialiste.
De son côté, La Voix du Nord travaille à de nouveaux développements de son site. Sont notamment prévues des formules d’abonnement commun (internet et journal quotidien), ainsi que des couplages publicitaires.

Ecoles de journalisme
Dorothée Tromparent à la tête d’ESJ-International

Déjà intervenante à l’Ecole supérieure de journalisme (ESJ) de Lille et chargée de mission pour ESJ-International, Dorothée Tromparent vient d’être nommée directrice de cette filière, qui gère et développe les activités internationales de l’école. Agée de 34 ans, Dorothée Tromparent est une ancienne de l’ESJ. Elle a notamment travaillé à Ouest-France, au Monde, à Télérama et à Transfert.

Radio
RPL décroche deux prix nationaux

Laradio associative Radio Pacot Lambersart (RPL) vient de décrocher deux prix à Paris, dans le cadre du Rendez-vous annuel des décideurs indépendants des ondes, dans la catégorie « meilleur jingle » et « meilleure publicité ».
RPL émet de 5 h à 17 h et partage une même fréquence, le 99 FM, avec RCV (Radio Cité Vauban), à qui elle passe le relais en fin de journée. RPL se veut le plus éclectique possible dans ses choix de sujets et sa programmation musicale. Elle est aussi un relais pour la vie locale.
Site de la radio :
www.rpl99fm.com

Presse quotidienne nationale
France Soir : décision du tribunal de commerce de Lille le 16 mars

Le tribunal de commerce de Lille, qui a hérité du « dossier » France Soir depuis fin janvier (lirenotre article), prendra une décision le 16 mars concernant les offres de reprise. Cinq projets avaient été annoncés depuis plusieurs semaines. Vincent Lalu, directeur des éditions de La Vie du Rail, a renoncé au sien, faute de financement. En revanche, l’homme d’affaire franco-algérien Prosper Amouyal, qui a déjà repris plusieurs entreprises françaises en difficulté, a fait récemment acte de candidature. La liste est complétée par le marchand de biens immobiliers Jean-Pierre Brunois (déjà àl’origined’unerepriseavortéeen2004), Georges Ghosn (qui avait acheté le titre en 1999 à la Socpresse pour le franc symbolique puis vendu aux italiens de Poligrafici Editoriale...), Eric Fauveau et Serge Faubert (directeur général et rédacteur en chef du quotidien), dans un dossier commun, et Jean-Raphaël Fernandez, au nom d’un groupe agroalimentaire un peu mystérieux.

Radio
Le CSA hausse le ton face à Europe 2 Ternois

La radio Europe 2 Ternois (Saint-Pol-sur-Ternoise) a été mise en demeure par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, lors de l’assemblée plénière du 31 janvier, de respecter ses obligations. Le CSA a décidé d’engager une procédure pour réclamer le rapport annuel et les comptes pour l’exercice 2004 de cette station indépendante qui émet une partie du programme d’Europe 2. La mise en demeure est le début d’une procédure de sanction qui avait d’ailleurs déjà frappé cette radio locale l’an dernier. Europe 2 Ternois avait dû cesser d’émettre pendant 24 h pour les mêmes raisons, selon le Comité technique radiophonique(CTR) de Lille, qui représente le CSA pour le Nord-Pas-de-Calais, l’Aisne et la Somme.

Presse et justice
Denis Robert inquiété par la justice luxembourgeoise

Auteur de « Révélation$ » et de « La Boîte noire » (aux éditions les Arènes), Denis Robert n’en a pas fini avec ses ennuis judiciaires. Le premier livre, publié en février 2001, dénonçait un énorme scandale financier autour de Clearstream, chambre de compensation basée au Luxembourg, avec pour fil conducteur le témoignage précis d’un de ses anciens cadres. Denis Robert a poursuivi son travail avec le second livre, publié un an plus tard. Alors qu’il a gagné les procès qui lui ont été intentés en France, le journaliste a été inculpé le 27 janvier par la justice luxembourgeoise pour diffamation, injures et calomnies. Outre la peine de prison que risque l’auteur, ces procédures à répétition entraînent des frais d’avocat difficiles à supporter. C’est d’ailleurs peut-être là que réside la stratégie des plaignants qui, du même coup, découragent d’autres tentatives d’enquête...
Le site Libertés d’informer (
www.liberte-dinformer.info

) a mis en ligne une pétition de soutien à Denis Robert et diffuse ses messages.


 

 
juillet 2021 :

juin 2021 | août 2021


 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour une période de six mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse et contenu du site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse et autres rencontres à l’initiative du Club de la presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements de l’association ( concours, expositions etc)

COMPETENCES REQUISES.
Style dynamique - Esprit créatif
Réactivité
Aisance et qualité rédactionnelle
Aisance avec les techniques de conception-rédaction et montage vidéo

Date : début septembre 2021
Stage : conventionné
Durée : 4 à 6 mois

CV et lettre de motivation à adresser à
Faouzia Allienne