COMPTE RENDU DE L’AG DE LA FEDERATION DES PRESS CLUB EUROPEENS

, par Faouzia

Présents : Philippe Allienne et Faouzia Allienne-Abdouh ( Lille) Martyn Bond (Londres) , Isabelle Bourdet ( Paris) , Vanessa Kacherginsky ( Jérusalem) , Anton Ruliou (Belarus) , Gerhard Kneier (Francfort ), Astrid Zimmerman (Vienne) , Jarosław Włodarczyk (Varsovie ), Laurent Brihay (Bruxelles).
La réunion s’est déroulée en présence du directeur du Club de Lyon en tant qu’invité.

Le président du Club de la presse des Hauts-de-France a souhaité la bienvenue à tous les participants et les a remercié pour leur déplacement.

Les participants ont soulevé la question du montant de l’adhésion. Après une longue discussion, tous le monde était d’accord pour rester sur le même montant soit 350€ par an avec la possiblité d’étudier le dossier de celui qui n’a pas les moyens de payer autant. Cette adhésion permet au club qui accueille de payer les frais relatifs à l’organisation de l’AG en autre.

A ce jour, le club de Lille qui préside la fédération pour un an ( Mai 2018 à Mai 2019) a reçu l’adhésion de 8 Clubs seulement.

Chacun des Clubs a présenté ses actions et son actualité.

Pour le Club de Jérusalem, Vanessa a exprimé sa déception de ne pas voir les autres Clubs de la fédération communiquer sur son projet de dessin de presse qu’elle a transmis à toute la liste des Clubs de la fédération. Elle pense que le réseau est aussi fait pour soutenir chaque Club dans ses projets.

Pour le Club de Lille, Faouzia propose au réseau de reprendre le projet ’Petit Kiosk’, un projet pédagogique destiné aux jeunes publcs pour l’éducation aux médias.

Les participants étaient d’accord pour la création d’une page sur leur site Internet respectifs pour relayer les informations des différents Clubs de la fédération.

Laurent Brihay propose un projet ambitieux qui pourra bénéficier de l’aide de la part de l’Europe : la création d’un Club de la presse dans les Balkans. Il doit faire part des modalités et du programme de la création à tous les membres de la fédération.

Il est également question d’organiser des formations pour des journalistes des ces mêmes pays à l’image de ce que fait Paris pour la Tunisie et ce que fait Bruxelles pour des journalistes africains.

Pour Martyn, il faut voir si le projet de création de ces clubs doit se faire sur 5 ans.

Pour Astride, nos Clubs disposent de beaucoup d’expérience mais on aura besoin quand même de partenaire sur place pour réussir notre projet et pour cela on pourra utiliser les réseaux sociaux.

Pour Faouzia, les Clubs de grandes villes ( Paris, Londres Bruxelles, etc) peuvent se rapprocher des correspondants des pays cibles pour avoir des interlocuteurs sur place pour avoir plus d’information sur les démarches à suivre et mobiliser le réseau des journalistes.

Les participants étaient également d’accord pour créer un prix en commun pour un photojournaliste.
Le règlement doit être proposé pour validation à tous les adhérents de la fédération avant le lancement du concours. Chaque Club propose une ou plusieurs candidatures et les représentant voteront à travers le net pour élire le lauréat du prix.


 

 
juillet 2019 :

Rien pour ce mois

juin 2019 | août 2019


 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour la rentrée pour une période de deux mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements et expositions