« Droit voisin », la presse française crée une alliance

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Après le vote par le Parlement européen de la directive sur le droit d’auteur le mercredi 12 septembre, les principaux acteurs de la presse écrite française se sont regroupés au sein de l’Alliance de la presse d’information générale.

L’adoption du texte crée en effet un « droit voisin » qui devrait permettre aux éditeurs de réclamer un meilleur partage des revenus liés à l’exploitation des contenus en ligne. Pour mieux peser dans les négociations avec les géants du web (Google, Amazon, Facebook, Apple en particulier), la presse française a fait le choix de l’union.

L’Alliance a été fondée par le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN), l’Union de la presse en région (Upreg) et le Syndicat de la presse hebdomadaire régionale (SPHR), elle compte également trois membres associés : l’AFP et deux associations représentant les news-magazines (AIPG) et les quotidiens gratuits (APGI). Ensemble, ces organisations représentent plus de 300 titres. C’est Jean-Michel Baylet, président du SPQR et président-directeur général du Groupe La Dépêche du Midi, qui en assurera la présidence pour deux ans, dans le cadre d’une présidence tournante.

NB


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE