Coronavirus : les médias bouleversent leurs contenus habituels

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Dans le cadre de la crise sanitaire, les médias ont décidé de diffuser des contenus spéciaux, d’offrir des abonnements ou encore de mettre en accès libre des cours pour les enfants.

Les médias français s’adaptent à la crise sanitaire en proposant des contenus spéciaux et des abonnements offerts pour occuper le public pendant ce long confinement. Afin de mieux informer sur le coronavirus, de nombreux journaux ont passé leurs articles en lien avec le virus en accès libre, comme Le Monde et Le Figaro. De son côté, Ouest France offre deux mois d’accès à tous ses contenus numériques.

De nombreux médias, comme Le Parisien, offre également une newsletter quotidienne autour du virus. Tandis que Les Echos ont, pour leur part, créé un podcast spécial intitulé "La Story". Le magazine Vanity Fair a lui décidé d’offrir son numéro de mars et a lancé une édition quotidienne baptisée "Le journal de la quarantaine". La presse professionnelle s’adapte également. Dix titres de presse médicale professionnels (Hospimedia, Le Quotidien du médecin...) ont lancé un site d’info commun et gratuit : covid19-pressepro.fr.

Côté télévision, TF1 a rendu l’émission Sept à Huit d’Harry Roselmack quotidienne à propos de la vie des Français pendant le confinement, afin de remplacer la série "Demain nous appartient" dont le tournage a été interrompu. M6 a elle décidé de rediffuser chaque après-midi ses téléfilms de Noël "les plus réconfortants". Chez France Télévision, les enfants peuvent eux retrouver des cours sur France 4 ou avec l’émission éducative "La Maison Lumni". Enfin, la chaîne Arte a choisi de rendre sa plateforme pédagogique "educ’Arte" totalement en accès libre.

M.P


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE