#Google change sa stratégie de publicité ciblée

, par ClubdelaPresseHDF

Les « cookies tiers » permettent la récolte d’informations, non pas par le site visité (sur lequel sont déposés des « cookies »), mais par le biais du serveur d’un opérateur de site web autre qui enregistre les données de l’internaute et son chemin sur le Web afin de définir un profil utilisateur. C’est ce profil qui permet de placer de la publicité ciblée.

Google compte abolir les cookies tiers, qui permettent de faire de la publicité ciblée, sur son navigateur Chrome, d’ici 2023. Ce changement s’inscrit dans un contexte d’ajustements de la part des géants du web (dont Apple, Firefox et Google) pour protéger la vie privée des internautes.

Le géant américain tente de convaincre les acteurs du marché d’adopter sa nouvelle technologie appelée « Privacy Sandbox » qui laissera dorénavant la responsabilité aux annonceurs de récolter des informations sur leurs utilisateurs, tout en étant plus respectueux de leur vie privée. « Elle doit permettre de poursuivre la diffusion de publicités ciblées mais avec des techniques moins intrusives » explique Claudia Cohen, journaliste au Figaro.

La Competition and Markets Authority (CMA), la Cnil française, ainsi que des éditeurs de presse allemands dont Axel Springer (Bild, Politico) ont récemment déposé une plainte contre Google auprès de la Commission européenne. Ils dénoncent une atteinte au « droit européen en décidant unilatéralement de l’abandon des cookies tiers, et demandent l’ouverture d’une enquête officielle » précise t-elle dans son article.


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE