Grands-Prix 2009 : une édition pertinente

Philippe Schröder a profité de la soirée des Grands-Prix à Orchies pour lancer une petite annonce : « Président du Club de la presse recherche jeunes talents de moins de trente ans pour bâtir le Club des prochaines années  ». Des jeunes talents, il y en avait puisque dix ont été primés pour leurs reportages. Si cette soirée compte beaucoup pour les lauréats, elle est aussi un des événements phares chaque année pour le Club de la presse.

Après une édition 2008 à Béthune, les Grands-Prix du Club de la presse Nord – Pas de Calais se sont déroulés à Orchies, capitale du Pévèle, ce mardi 20 octobre. « Il est important de délocaliser ce genre de manifestations pour montrer que notre Région est riche de ses différents territoires  », a expliqué Dominique Bailly, le Maire de la ville qui accueillait la cérémonie. Le Club a cette volonté de sortir de la métropole pour aller à la rencontre des journalistes et communicants du reste de la Région. C’est aussi dans cet objectif d’ouverture que l’exposition « Le Nord – Pas de Calais vu par ses photographes » tourne dans différentes communes. L’opus « Sport et esprit sportif » était pour l’occasion affiché dans le hall de l’hôtel de ville d’Orchies.

«  Dans toutes les professions, il est essentiel d’encourager les jeunes qui le méritent et de valoriser leur travail  », a poursuivi le Maire. Ce qui est bien évidement l’objectif premier de ces Grands-Prix.

Dix lauréats (neuf journalistes et un communicants) ont été récompensé. Ils ont chacun remporté une adhésion d’un an au Club de la presse et un chèque de 1000 euros offert par les partenaires de l’évènement. Le Furet du Nord leur a remis un dictionnaire ou un livre.

Si la plupart ont fait une école de journalisme, certains sont entrés dans la profession en tant que correspondant locale de presse, ce qui est de plus en plus rare a précisé Claude Bruillot, nouveau directeur de France-Bleu Nord-Picardie-Champagne et parrain de la soirée : «  Si la meilleure école pour ce métier reste la vie et le terrain, suivre des cours dans une école de journalisme est de plus en plus indispensable. Cette scolarité permet d’obtenir un stage pour mettre un premier pied dans le monde professionnel, se faire des contacts et un premier carnet d’adresse, ainsi qu’acquérir une base technique  ».

Le parrain, comme les membres du jury qui ont sélectionné les lauréats ont été surpris de la qualité des reportages et la volonté des jeunes journalistes. «  Cette période est difficile, a expliqué Claude Bruillot, il y a de plus en plus d’années de galères pour ceux qui débutent. Ce à quoi la crise économique n’arrange rien. C’est beaucoup moins facile aujourd’hui qu’à mon époque  ». A tous les jeunes qui veulent faire ce métier, il a donné ces deux conseils, qu’il avait lui même reçus de professionnels à ses débuts : «  Il n’y a pas de petits sujets, que des petits journalistes  » et celui que Christine Ockrent avait inscrit sur un livre en guise de dédicace lorsqu’il était encore étudiant : «  Travaillez, prenez de la peine  ».

De la soirée, Dominique Bailly, le Maire d’Orchies retiendra surtout «  la passion des jeunes journalistes.  »

SC

Voir la liste des lauréats et les reportages primés

Dominique Bailly, Maire d’Orchies et Conseiller Régional du Nord - Pas de Calais
Claude Bruillot, directeur de France-Bleu Nord-Picardie-Champagne et parrain de la soirée
Luc Hossepied, animateur de la soirée, Claude Bruillot, directeur de France-Bleu Nord-Picardie-Champagne, au coté de Sarah Margaux ALCALAY , qui a reçu le Prix du jeune journaliste de presse écrite locale , pour son article paru dans le Phare Dunkerquois « Les sardines, la clé pour les manger » parrainé par Heineken Entreprise.
Claude Bruillot et Julien DUFURIER qui reçoit le Prix du jeune journaliste de presse écrite sportive pour son article paru dans Nord Éclair « Se battre sur le ring comme dans la vie » parrainé par l’Agence de l’Eau Artois Picardie.
Raphaëlle REMANDE reçoit le Prix du jeune journaliste de presse écrite généraliste pour son article paru dans La Voix du Nord « Quand le business des lotos fait un carton » de la part de Jérôme Pavie, directeur des affaires institutionnelles et de la communication du Crédit Mutuel Nord Europe.
Laurent Vitoux, directeur régional France Télécom-Orange, Philippe Schröder, Président du Club de la presse et Dominique Bailly, le Maire de la ville d’Orchies
Anne-Laure LABALETTE reçoit le Prix du jeune journaliste de radio pour son reportage diffusé sur Canal FM « Des mots sous les verrous » de la part Marie Bertaux, chargée de la communication la Banque Populaire du Nord.
Le Prix du jeune journaliste de presse internet est remis à Nicolas MONTARD pour son article paru sur Dailynord.com « Au pays des migrants, une vie dans un sac poubelle » par Pierre-Yves Grenu, rédacteur en chef de France3 Nord-Pas de Calais Picardie.
Le Coup de cœur du jury a été remis à Aurélie JOBARD pour son article paru dans Nord Éclair « De Lille à Tataouine, le grand dépaysement » par Xavier Pecqueur, directeur régional du CIC Banque BSD-CIN.
Le Prix du jeune journaliste de télévision revient à Claire ANGOT pour son reportage diffusé sur France 3 Côte d’Opale « Les jolis écolos de vacances ». Il lui est remis par Philippe Pelzer directeur de la communication de Tereos.
Julie BAIN, a reçu le prix du jeune communicant pour sa campagne « Tout Marquette en un clic ». Il lui a été remis par Xavier Pecqueur, Directeur Régional du CIC Banque BSD-CIN.
Agnès GODEFROID Prix du jeune journaliste de presse écrite d’entreprise ou de collectivité pour son article paru dans Grande-Synthe le magazine « Des tentes pour les réfugiés ». Ce prix est parrainé par Laurent Vitoux, directeur régional France Télécom-Orange.
Florine TOUZARD, pour sa photo parue dans LillePlus, « Les soutiens à Gaza se font entendre » reçoit le Prix du jeune photo-journaliste des mains de Christine Dericq, responsable de la communication à l’Agence de l’Eau Artois Picardie.
Philippe Schröder, Président du Club de la presse, Claude Bruillot, directeur de France-Bleu Nord-Picardie-Champagne et Dominique Bailly, le Maire de la ville d’Orchies
Dominique Bailly remercie Jean-Yves Nervet, ancien journaliste qui a travaillé au service communication d’Orchies
Claude Bruillot, Dominique Bailly et Philippe Schröder
Les membres du conseil municipal d’Orchies

 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE