Le groupe Figaro abandonne le film plastique pour ses titres de presse

, par ClubdelaPresseHDF

A compter du 1er janvier 2022, les publications de presse et les publicités devront être expédiées sans emballage plastique.

Dans le cadre de la loi anti gaspillage qui prévoit la fin de la mise sur le marché des emballages en plastique à usage unique d’ici 2040, 4 périodes ont été fixées afin de réduire progressivement le recours aux plastiques à usage unique et chacune de ses périodes s’accompagne d’une série de mesures fixées par décrets.

« L’abandon du film plastique est une décision industrielle que nous avons prise pour répondre à un enjeu écologique majeur. Nous sommes fiers de contribuer positivement à l’impact environnemental et heureux d’y associer nos abonnés », annonce Marc Feuillée, Directeur Général du Groupe Figaro.

C’est dans ce contexte que Le Figaro abandonne le film plastique pour ses journaux et magazines en lançant son « Offre à découvert ». Les 51 000 fidèles abonnés postés au Figaro recevront désormais des exemplaires étiquetés dès fin septembre pour les habitants du Nord de la France et fin octobre pour le Sud. L’adressage sera imprimé sur un mémo-stick posé sur un emplacement réservé dans la Une du support, qui peut être enlevé du journal « sans l’endommager et n’en impacte donc pas la lecture ».
Par ailleurs, le groupe Figaro va également supprimer les sacs postaux « historiques » pour les remplacer par des paquets de liasses regroupés automatiquement avant d’être placés dans des conteneurs et livrés par voitures vers les centres de tri dans toute la France.
Ces deux initiatives, réalisées en coopération avec Riccobono Imprimeurs, actionnaire majoritaire et opérateur de ces deux imprimeries, représentent un investissement d’environ 4 millions d’euros.


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE