Politique énergétique, les candidats exposent leur vision pour les Hauts-de-France

, par Faouzia

À quelques semaines des élections (20 et 27 juin) qui permettront d’élire le prochain président ou la prochaine présidente de la région Hauts-de-France, le Club de la Presse HDF, l’association des Journalistes et écrivains pour la nature et l’écologie (JNE) et Médiacités, organisaient mardi 25 mai un débat public, à l’ESJ Lille, en présence des candidats, trois têtes de liste et les représentants des quatre autres, sur les priorités pour les Hauts-de-France en terme de politique énergétique.

Un plateau entièrement masculin animé par Hugues Chaigneau, chef d’édition Haute Somme et Aisne du Courrier picard et administrateur du Club de la presse et Clémence de Blasi, rédactrice en chef de Mediacités Lille avec la participation de Anne Henry, journaliste à RCF et représentante de l’association JNE qui veillait au respect du temps de parole accordé à chaque participant.

Les prétendants au siège de région ont pu débattre et exposer leur vision pour les Hauts-de-France sur la place du nucléaire, le développement des énergies renouvelables, de l’hydrogène et de la sobriété énergétique.

Ils nous ont présenté différentes opinions sur les projets déjà en place et également sur leurs futurs projets, en visant la diminution des consommations d’énergies par des changements de modes de vie et des transformations dans notre société.

José Evrard, (Debout la France), favorable au nucléaire, ne croit pas à la transition énergétique et la définit comme un « leurre ». Pour lui, la transition énergétique est irréalisable.

Pour la tête de liste du parti Lutte Ouvrière, Eric Pecqueur, l’énergie c’est d’abord le quotidien des familles. Il estime que la transition énergétique n’est qu’un nouveau marché qui risque de les mettre encore en difficultés.

Le représentant de Sébastien Chenu - Jean-Philippe Tanguy (RN) a évoqué la précarité énergétique et propose la réalisation d’un référendum sur l’éolien.


Stéphane Baly, l’Union de la gauche et des écologistes (représentant Karima Deli), a souligné l’importance de la politique énergétique pour l’avenir de la région. Il s’engage a lutter contre les projets « climaticides », et souhaite, entre autres, développer en masse des énergies renouvelables, faire de la rénovation énergétique une priorité dans tous les lycées de la région.

Quant à Christophe Coulon (représentant Xavier Bertrand Divers droite), il a insisté sur l’importance de l’énergie tant dans le domaine du développement économique que dans celui de l’emploi, de la valeur ajoutée et du pouvoir d’achat. Il rappelle l’engagement du président sortant, adopté en juin 2020 en matière d’énergie qu’il résume en quatre plans : la sobriété, l’efficacité, les enjeux du renouvelable et enfin la captation de CO2 dans le but d’éviter le déréglementer climatique.

Représentant Laurent Pietraszewski, tête de liste LREM, Nicolas Bourgeois a souligné que le gouvernement a beaucoup agit sur le développement énergétique. Parmi une quinzaine de propositions du projet LREM, Nicolas Bourgeois a évoqué la nécessité d’atteindre 40 % d’énergies renouvelables dans le mixte énergétique régional, l’élaboration d’un plan de relance régionale coordonné sur la question de l’énergie, et la création d’une grande école régionale du développement durable.

Enfin, Audric Alexandre (PACE), se prononce pour une énergie zéro carbone. Un point très important, selon lui, c’est la réduction de la consommation d’énergie fossile dans la région qui ne peut se faire qu’avec la gratuité totale des transports publiques dans toute la région Hauts de France.

Pour revoir le débat dans son intégralité, cliquez ici


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour une période de six mois un.e stagiaire en communication


MISSION COMMUNICATION
Rédaction de communiqué et dossier de presse et contenu du site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des conférences de presse et autres rencontres à l’initiative du Club de la presse
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux
Participation à l’organisation des événements de l’association ( concours, expositions etc)

COMPETENCES REQUISES.
Style dynamique - Esprit créatif
Réactivité
Aisance et qualité rédactionnelle
Aisance avec les techniques de conception-rédaction et montage vidéo

Date : début septembre 2021
Stage : conventionné
Durée : 4 à 6 mois

CV et lettre de motivation à adresser à
Faouzia Allienne