Les deux étudiants de l’ESJ Lille arrétés le 12 décembre réclament "la liberté d’informer et d’être informé"

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Jeudi 19 décembre à 11h00, un rassemblement pour "la liberté d’informer et d’être informé" a été organisé place de la République à Lille en soutien aux deux étudiants de l’ESJ Lille placés en garde à vue le jeudi 12 décembre. Lors de cette manifestation votée en AG à l’ESJ, des responsables de l’école et des syndicats ont exprimé leur soutien aux deux étudiants.

Témoignage de Véronique Marchand, journaliste France 3 Hauts-de-France recuilli par Laurine Romet/Club de la presse HDF
au centre Christophe Forestier, administrateur du Club de la presse Hauts-de-France et à droite Véronique Marchand, journaliste à France 3 Hauts-de-France, secrétaire générale adjointe du SNJ-CGT, venus soutenir les deux étudiants de l’ESJ

Baptiste, étudiant de l’Académie ESJ Lille a été arrêté à Lille alors qu’il photographiait des policiers en train d’interpeller des manifestants lors d’une manifestation Place Richebé à Lille. C’est un peu plus tard, lors d’un rassemblement devant le commissariat demandant sa libération, que son collègue Quentin a été arrêté et placé en garde à vue à son tour. Ils ont tout deux été relâchés le lendemain.

Ces deux interpellations faisaient suite à une agression sur un journaliste de la Voix du Nord par des policiers, toujours en marge de manifestation, le mardi 17 décembre.

Laurine Romet


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE



Le Club de la presse Hauts-de-France recherche son, sa chargé.e de communication pour un contrat à durée déterminée (temps partiel) à pourvoir immédiatement.