Les deux étudiants de l’ESJ Lille arrétés le 12 décembre réclament "la liberté d’informer et d’être informé"

, par communication@clubdelapressenpdc.fr

Jeudi 19 décembre à 11h00, un rassemblement pour "la liberté d’informer et d’être informé" a été organisé place de la République à Lille en soutien aux deux étudiants de l’ESJ Lille placés en garde à vue le jeudi 12 décembre. Lors de cette manifestation votée en AG à l’ESJ, des responsables de l’école et des syndicats ont exprimé leur soutien aux deux étudiants.

Témoignage de Véronique Marchand, journaliste France 3 Hauts-de-France recuilli par Laurine Romet/Club de la presse HDF
au centre Christophe Forestier, administrateur du Club de la presse Hauts-de-France et à droite Véronique Marchand, journaliste à France 3 Hauts-de-France, secrétaire générale adjointe du SNJ-CGT, venus soutenir les deux étudiants de l’ESJ

Baptiste, étudiant de l’Académie ESJ Lille a été arrêté à Lille alors qu’il photographiait des policiers en train d’interpeller des manifestants lors d’une manifestation Place Richebé à Lille. C’est un peu plus tard, lors d’un rassemblement devant le commissariat demandant sa libération, que son collègue Quentin a été arrêté et placé en garde à vue à son tour. Ils ont tout deux été relâchés le lendemain.

Ces deux interpellations faisaient suite à une agression sur un journaliste de la Voix du Nord par des policiers, toujours en marge de manifestation, le mardi 17 décembre.

Laurine Romet


 

 

 

La Vie du Club

ESPACE PRESSE